Identité

1. Qui sommes-nous ?

Familles de France
28 place St Georges 75009 Paris
horaires de permanence de la Fédération Nationale: du lundi au jeudi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30 et le vendredi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00.
Tél. 01-44-53-45-90  FAX: 01 45 96 07 88  e-mail : contact@familles-de-france.org

  • La « Fédération Nationale Familles de France », dite FAMILLES DE FRANCE est issue d'une Association fondée en 1921 : La fédération nationale des familles nombreuses.

La fédération des associations de familles nombreuses de France a été reconnue d’Utilité Publique par le décret du 14 mai 1935. (Décret du 14 mai 1935 JORF du 2 juin 1935)
Lors de l'assemblée générale constitutive du 27 juin 1947 les associations affiliées à  La Plus Grande Famille  et à la Confédération Générale des Familles se sont regroupées sous le nom de "Fédération des Familles de France du jeune foyer à la famille nombreuse".
Elle a pour objectif de défendre les intérêts matériels et éthiques des familles.

  • Familles de France est le seul mouvement familial, libre de tout lien politique, confessionnel, syndical, idéologique ou géographique.

Il est organisé en plus de 300 associations selon le modèle de l'association loi 1901.
Ces associations sont regroupées en Fédérations départementales Familles de France sur tout le territoire (consultez notre annuaire).
Familles de France est représenté au niveau national par une fédération nationale. Familles de France est constitué d'un Conseil d'administration de 30 membres répartis sur le territoire, élus chacun pour 4 ans par l'Assemblée générale des fédérations départementales.
Le président du Conseil d'administration est élu pour 2 ans renouvelables 5 fois.

Familles de France est agréé par les Ministères en tant que :

  • Organisation nationale de défense des consommateurs, (Arrêté du 12 septembre 1975) renouvelé pour 5 ans par arrêté publié au Journal officiel du 18 octobre 2020   
  • Association nationale de jeunesse et d’éducation populaire, (Arrêté du 15 juillet 1982)
  • Familles de France est enregistré par la Direccte d’Ile-de-France en tant que : organisme de formation (N° 11 75 35380 75, Délivré le 19 juillet 1991)
  • Association nationale représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique (Délivré le 30/11/2016 pour 5 ans - JO du 7/12/2016)
     

Familles de France est affilié à l'UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES (UNAF)

5 de ses membres siègent au conseil d'administration de l'UNAF et représentent le mouvement.

  • 2 ont été désignés : il s’agit de Jacques Buisson (représentant de l'UNAF à la CNAF) et de Mireille Lachaud.
  • 2 ont été élus par les UDAF lors de la dernière assemblée générale. Il s‘agit de Patrick Chrétien (secrétaire national) et Bernard Desbrosses (trésorier adjoint).

La Conférence des Mouvements est présidée depuis septembre 2016 par Patrick Chrétien.  

  • Familles de France est membre du CESE

Patrick Chrétien participe aux travaux du CESE, Conseil Économique, Social et Environnemental au sein du groupe de l'UNAF dont il assure la vice-présidence. Il est accompagné de Laurent Clévenot dans cette représentation.

  • Familles de France est membre du Haut Conseil à la famille, de l'enfance et de l'âge.

Bernard Desbrosses, désigné par Familles de France représente les familles au HCFEA, Haut Conseil de la famille, de l'enfance et de l'âge, à compter de décembre 2019, pour trois ans.

2. Histoire

C'est grâce aux tous premiers mouvements familiaux, au début du XXè siècle, que la famille a peu à peu été reconnue par les pouvoirs publics.
Au fil du temps, elle a réussi à bénéficier d'un statut et de reconnaissances financières.
Au fur et à mesure que les conjonctures ont changé, les familles ont modifié leur mode de vie et le mouvement s'est modulé en fonction de ces changements.
Familles de France a sans cesse réussi à s'adapter.
À la fin du XIXè siècle, ni les pouvoirs publics, ni la société ne perçoivent positivement la famille. Cela conduit des pères de familles nombreuses à se regrouper en associations d'entraide mutuelle.
En 1908, émerge alors la lame de fond de notre mouvement, animée par Simon Maire, fondateur de la Ligue des Pères et des Mères de Familles Nombreuses, riche de 600 adhérents en 1912. 
Grâce à leurs actions souvent spectaculaires, les pouvoirs publics prennent enfin conscience que les familles sont les créancières de la nation.
Par ailleurs, dans les premières années du XXè siècle, apparaissent quelques associations à l'esprit bien particulier. Il n'y est absolument pas question d'assistance mais d'éducation.
Jean Viollet, fondateur des oeuvres du Moulin vert, en est le concepteur.
Le phénomène reste marginal, mais la façon qu'a ce novateur d'envisager les problèmes va influencer le mouvement qu'est Familles de France. Jean Viollet a, en effet, la conviction que ce n'est absolument pas par des quêtes humiliantes que l'on pourra améliorer le sort des familles, mais plutôt en leur apprenant à s'aider elles-mêmes et à prendre en charge leurs propres problèmes.
Sous l'occupation, les familles se regroupent à nouveau. L'objectif est de s'aider mutuellement à faire face aux difficultés du quotidien.
- Institution de la fête des mères, fêtée avec éclat en 1920.
Toutes ces mesures sont à l’initiative de Jules-Louis Breton, Ministre de l’hygiène, de l’assistance et de la prévoyance sociales, député socialiste du Cher.
1932 : Généralisation des allocations familiales à tous les salariés du commerce et de l’industrie.
1939 : Promulgation du Code de la Famille.
1947 : Fusion des quatre grands mouvements familiaux non syndicalistes en une puissante fédération : la Fédération des Familles de France, du jeune foyer à la famille nombreuse.
Années 1950 : Familles de France gagne la bataille pour la création de l’allocation logement.
1960/1970 : Les bourses aux vêtements se multiplient.
Années 1990 : Développement d’actions à caractère plus militant.
Année 2012 : Campagne itinérante de sensibilisation sur terre et sur mer pour la protection du patrimoine maritime et terrestre: l'Odyssée des familles, à la découverte du 6ème continent.
Année 2013 : Des OR.GE.CO rejoignent Familles de France.
 
 

3. Valeurs

Dès la fin du XIXe siècle, les familles, réunies dans le mouvement nommé « Familles de France », revendiquent d'être reconnues en tant que cellules de base, fondatrices de la société. Avec justesse et ténacité, Familles de France, développe des actions fondamentales pour la promotion des familles et de leurs membres. Conformément à cette tradition, la fédération nationale de Familles de France propose à son réseau un projet associatif pour la période 2014-2017, recentré sur des principes et des valeurs, pour décliner avec méthode des actions adaptées à la période contemporaine.
 
NOS PRINCIPES
1/ La famille cellule de base de la société
La famille (article L 211-1 du code de l’action sociale et des familles) est une réalité incontournable indispensable à la société.
Sa mission est fondamentale pour :
• Le renouvellement des générations et la solidarité entre générations.
• L’épanouissement et l’éducation de l’enfant ; les parents étant les premiers et principaux éducateurs de leurs enfants.
• L’apprentissage de la vie en société ; respect de l’autre, protection du plus faible et de celui qui est différent,
• La création de valeurs et de richesses pour chaque génération.
2/ Une politique familiale ambitieuse et contemporaine
En assumant ses missions, la famille contribue au développement de la richesse nationale, par l’accroissement constant de ses besoins. La société doit reconnaître cet apport par une politique familiale globale, ambitieuse et contemporaine, qui doit garantir à chaque famille :
• Un engagement sur le long terme de « l’enfance  au grand âge » :
• Des prestations équitables procurant à chaque membre de la famille :
- Un niveau de vie décent,
- Un environnement favorable à son épanouissement.
• Une fiscalité juste pour une contribution au financement de la politique familiale transparente et équitable.
• L’universalité de la politique familiale :
Les familles (notamment les familles nombreuses) apportent une contribution irremplaçable à la société « les familles sont créancières de la nation, elles ne sont pas à prendre en charge, elles sont à prendre en compte ». La politique familiale reste la meilleure des politiques sociales.
• Des services publics efficaces :
Un niveau et une qualité d’équipements éducatifs, scolaires, culturels, de santé et d’accueil en adéquation avec les besoins actuels.
 
NOS VALEURS
La famille est dotée de valeurs. Elle est le creuset initial, idéal et fondamental pour l’apprentissage et l’exercice d’un certain nombre de valeurs humaines indispensables à toute vie en société.
1/ Le respect et la bienveillance.
C’est dans la capacité à surmonter ses difficultés que la famille se renforce et démontre son rôle essentiel pour la société. Toute vie mérite respect et protection surtout si elle est fragilisée.
2/ L’engagement et la responsabilité.
La vie de famille se construit sur l’engagement réciproque des parents et sur leur responsabilité à l’égard des enfants et ascendants. Les valeurs acquises dans la famille sont un atout pour la vie professionnelle et la société.
3/ L’honnêteté et la confiance.
Les familles respectent des règles de conduite et des règles morales et les inculquent aux enfants.
4/ La famille, lieu d’apprentissage de solidarité et d’entraide :  
La fraternité est issue d’une éducation à la générosité et au respect de l’autre. Le respect d’autrui et le sens civique s’apprennent d’abord en famille.
5/ L’intergénérationnel (famille au sens large).
Le dialogue intergénérationnel est source d’éducation, de transmission et d’expériences, ce qui permet :
• aux ainés : de comprendre l’évolution de la société, de faire part de leur expérience ;
• aux enfants et petits-enfants : de connaître leurs racines, leur histoire familiale.
 
NOS OBJECTIFS

1. Accueillir, les familles :
- Ecouter,
- Informer,
- Former,
- Accompagner,
- Partager les compétences,
- Promouvoir des actions familiales,
- Créer et gérer des services avec les familles.
2. Etre intransigeant à l’égard de toute violence morale et physique, notamment :
- La maltraitance des enfants, des personnes âgées en perte d’autonomie et de toute personne en situation de fragilité,
- Toute forme de harcèlement,
- La violence conjugale,
- …
3. Renforcer l’appartenance au réseau de Familles de France
- S’engager à faire avancer la cause familiale,
- Partager et s’approprier les expériences,
- Evaluer et mettre en œuvre des actions communes.
4. Faire nombre pour une plus forte crédibilité auprès des pouvoirs publics
- Encourager l’engagement bénévole,
- Augmenter le nombre des adhérents,
- Etre une force de proposition et d’action.
5. Agir pour une politique globale
- Promouvoir la politique familiale,
- Participer au débat public,
- Travailler avec les partenaires familiaux : associations familiales, Udaf, Unaf…
 
NOTRE ORGANISATION
Familles de France est un mouvement familial généraliste
Familles de France, libre de tout lien politique, confessionnel et syndical, travaille avec une approche généraliste et pluraliste. Son action, orientée en direction de toutes les familles, lui confère expertise et légitimité.
L’organisation de Familles de France conjugue différents niveaux de représentations et d’actions :
• L’association locale propose des services sur le terrain,
• Les fédérations nationale et départementales, animent le réseau et assurent une représentation et une promotion des familles auprès de l’Etat, des régions et des départements.
 
Télécharger le projet associatif 2014-2017

4. Objectifs

Familles de France
 
1 - Agit pour que les familles disposent d'un environnement favorable à leur épanouissement.
 
2 - Défend les intérêts matériels et moraux des familles auprès des pouvoirs publics sur l'ensemble des aspects de la vie familiale: éducation, santé, logement, transport, consommation, développement durable, pouvoir d'achat, retraite, équipements collectifs, fiscalité....
 
3 - Représente les familles dans de nombreuses instances: commissions de surendettement, caisses d'allocations familiales, d'assurance maladie, de mutualité sociale agricole, centres communaux d'action sociale, organismes HLM, etc...
 
4 - Accompagne les parents dans leur rôle éducatif: formations, conférences thématiques...
 
5 - Assure la formation et l'information des familles dans tous les domaines possibles (politique familiale, éducation, loisirs, consommation, environnement...).
 
6- Organise et/ou participe à des évènements mettant en valeur la famille, les jeunes...: journée du sport en famille, forum des métiers...
 
7 - Développe les aides et le service aux associations et aux familles.
 
8 - Promeut la famille en Europe.
 
Les priorités de Familles de France

  • La petite enfance, incontournable pour les jeunes familles (une sur deux souhaite s'agrandir).
  • La prévention santé familiale par des messages télévisés (entre 20h30 et 21h15) sur les grandes chaînes audiovisuelles.
  • La création d'un "label Familles de France" dans le secteur du logement étudiant.
  • Le maintien et le développement des permanences consommation.
  • La défense de la politique familiale, en particulier la revalorisation des allocations familiales et leur prolongation jusqu'à 22 ans, la prise en compte par une part fiscale complète du coût d'un adolescent à partir de 15 ans.
  • La parentalité appelle de plus en plus de formation à proximité des familles:
    • la préparation à la vie de couple,
    • la médiation familiale,
    • la prévention du divorce.