08.03.2013

Le chiffre / handicap

A 59% les chercheurs d’emploi souffrant de handicap préfèrent cacher leur condition à leur futur employeur, selon une enquête Adecco.
La peur d’être mal considéré du fait du handicap (80%), mais aussi le refus de se voir « labellisé » handicapé (35%), et le sentiment que le fait d’informer de son handicap n’était « pas nécessaire » (28%) sont les principales motivations de cette retenue.
Parmi les personnes qui informent systématiquement de leur handicap, certaines le font non par choix mais parce que leur handicap est visible (20%), d’autres pensent encore que leur statut particulier aidera à l’embauche (36%), et presque la moitié d’entre eux considèrent que cette information « est importante » (44%).