26.04.2016

L’indemnité kilométrique vélo en vigueur

Suite à la parution officielle du décret relatif à l’indemnité kilométrique vélo (IKV), le dispositif est désormais opérationnel.

Il donne la possibilité aux employeurs privés (uniquement) de verser une indemnité kilométrique à leurs salariés pour leurs déplacements à vélo entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail. C’est aussi valable pour les vélos à assistance électrique. Le montant de l’indemnité est fixé à 25 centimes d’euro par kilomètre.

Ce décret relatif à la loi de transition énergétique pour la croissance verte prévoit et précise aussi les conditions de cumul avec l’IKV et la prise en charge « transport ». Le cumul est possible qu’avec la prise en charge d’abonnements de transport collectif ou de service public de location de vélo et uniquement lorsque ces abonnements ne permettent pas d’effectuer le même trajet. Concrètement, le vélo doit être utilisé lors d’un trajet de « rabattement » vers un arrêt de transport public. Enfin, ce trajet doit correspondre à la distance la plus courte entre la résidence habituelle du salarié ou le lieu de travail et la station de transport collectif.