22.02.2021

Réhabilitation des quartiers par LA RUE 974 Familles de France Réunion

Interview d’Antoine Araye et de Henri Lafosse dans l’émission conso "Samedi et vous" sur France info Réunion la1ere du 20 février 2021.

L’association LA RUE 974 Familles de France mène des projets de réhabilitation de quartiers sensibles prioritaires pour faire baisser les charges locatives des locataires.

L’idée de l’association est de redonner le cachet aux quartiers sensibles de Maloya et du Port, devenus zones de non-droit par la force des choses (acune action depuis 40 ans sur ces quartiers pour leur permettre d'avoir une bonne image et encourager des initiatives qui pourraient participer à celle-ci) en :

  • amenant des volontaires sur le terrain pour commencer un travail d’embellissement : ramassage des déchets, débroussaillage, enlèvement d’encombrants, plantations, entretien des espaces verts et des espaces communs
  • redonnant confiance aux jeunes et aux bénévoles qui grâce à leurs actions attirent la confiance des locataires
  • impliquant le locataire en tant qu’acteur de son quartier
  • sensibilisant les jeunes de la 4ème génération de locataires à prendre en main la valorisation de leur quartier
  • proposant de l’aide aux personnes âgées
  • créant des jardins partagés
  • étant le relais entre la commune et le bailleur  

L’association n’est que l’intermédiaire entre la commune et le bailleur du projet porté par les habitants locataires qui en sont les acteurs par un travail collaboratif et intergénérationnel pour le bien-être des familles et des locataires.

Les communes sont invitées « à venir voir les problèmes ».

Pour faire aboutir le projet, il est nécessaire que les locataires remplissent « leurs devoirs avant de demander des droits ».

« Nous recherchons des référents,(…) des jeunes et des personnes qui veulent travailler » à la restauration de l’image et à la réhabilitation de leur quartier.

Concernant la réforme de l’allocation logement et les conséquences sur les locataires les plus précaires : « la Loi Elan protège les plus précaires. A la Réunion ceux qui ont besoin d’être aidés sont davantage ceux qui travaillent et qui touchent un smic car ils ne sont pas prioritaires dans l’accès au logement social. »

Ecouter le replay sur : Samedi et vous - Réunion la 1ère (francetvinfo.fr)