27.08.2021

La climatisation … un équipement de confort à utiliser avec modération en attendant des moyens de rafraîchissement plus vertueux

Avec le réchauffement climatique de plus en plus d’habitations sont équipées de climatisation car les températures extérieures atteignent parfois des records tels qu’il ne s’agit plus de confort mais bien de nécessité. Preuve en est les 50°C atteints au Maroc le 10/07/2021 et même les centres de rafraîchissement créer en Orégon à Portland pour offrir un répit aux personnes n’ayant pas de système de climatisation chez elles. Consommateurs d'énergie, émetteurs de gaz à effet de serre, inattendue source de chaleur, les climatiseurs contribuent au réchauffement climatique.

3 raisons sont évoquées par le Centre international de recherche sur l'environnement et le développement :

- Consommateurs d’énergie les systèmes de climatisation provoquent la multiplication des gaz à effets de serre qui eux même contribuent au réchauffement climatique
- Les gaz CFC ont été abandonnés au profit des hydrofluorocarbures (HFC). Mais ces derniers ont un gros pouvoir sur l'effet de serre, Ces gaz (censés ne pas s'échapper des climatiseurs,) s’en échappent malgré tout quand l'appareil est en fin de vie ou détruit - Quand un climatiseur change de l'air chaud en air froid dans un logement, la chaleur aspirée, elle, est rejetée. En général, à l'extérieur. Ces rejets peuvent augmenter les températures dans la rue jusqu'à 2 °C.

Quelques pistes pour limiter l’utilisation de la climatisation en cas de fortes chaleurs :
- la végétalisation des villes
- une meilleure isolation des bâtiments
- la mise en place de toitures réfléchissantes
- l’allègement du code vestimentaire dans les entreprises