24.11.2016

Accord de Paris pour le climat

L’Accord de Paris est le premier accord universel juridiquement contraignant sur le climat. Il fait suite aux négociations et aux travaux de la 21ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations-Unies sur le changement climatique aussi appelée COP21.

Cet accord a été approuvé par l’ensemble des 195 délégations le 12 décembre 2015 avec pour objectif de contenir la hausse des températures en deçà de 2°C puisqu’il est limité à 1,5 °C. Mais, un an après, où en sommes nous ?

Pour entrer en vigueur l’accord de Paris devait être ratifié par au moins 55 pays, totalisant 55 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Une étape essentielle a été franchie début septembre 2016 avec l’annonce de la ratification officielle par la Chine et les Etats-Unis. Même s’il est à noter que la Chine la ratifié alors que les Etats-Unis l’ont simplement « accepté». Le 21 septembre, lors de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, plus de 30 Etats ont aussi ratifié cet accord, représentant plus de 40 % des émissions de gaz à effet de serre. Le premier seuil nécessaire pour l’entrée en vigueur de l’accord de Paris venait alors d’être franchi. Le 2 octobre, l’Inde a à son tour ratifié l’accord de Paris suivi de 10 autres pays 3 jours après arrivant alors à un total de 59,12% des émissions mondiales de GES permettant donc l’entrée en vigueur de l’accord. Depuis, 16 pays ont déposé leur ratification.

Les premières négociations sur l’application de l’accord ont commencé à Marrakech (Maroc) lors de la COP22. Les signataires de l’accord de Paris ont décide de conclure le programme de travail engagé aussitôt que possible mais au plus tard lors de la COP24 soit en 2018.